Accueil·Agir

Repenser l’utilisation de sa voiture

 

Si tu as de la chance, tu reviens tout juste de vacances. Ta peau est dorée à souhait, tes cheveux sentent le monoï et il y a encore du sable dans ta voiture… Je sais tout le monde ne pars pas à la plage en été ! Si tu veux on peut parler des ampoules que tu as aux pieds à cause des chaussures de randonnée et de l’odeur du « fromage-souvenir » de montagne qui exhale encore du coffre de ton automobile !

(Bon et puis si rien de tout ça n’est le cas, patience ton tour viendra !)

Ta voiture ! Parlons-en ! Elle aussi a le droit a des vacances non ?

J’ai répondu au défi lancé par Pauline, du blog Un mardi sous la pluie. Le défi est le suivant : « En septembre, je donne des vacances à ma voiture. Et si on profitait de la journée mondiale sans voiture pour réfléchir à l’usage que l’on en fait ? Peut-on s’en passer ? Covoiturer ? Regrouper nos déplacements ? Chaque petit geste compte !  »

Aujourd’hui je suis ton guide ! C’est parti !

Maître mot numéro 1 : Remplacer.

Et si aujourd’hui j’utilisais mon vélo ? Il fait beau, il fait chaud, je ne suis pas particulièrement pressée… C’est décidé, ce dimanche, aller chercher mon pain sera l’occasion pour moi de faire une balade !

repenser-utilisation-voiture

Bon pour le moral et la santé, la marche à pied, le vélo, la trottinette et même les rollers pour les plus doués d’entres nous, sont nos alliés les jours de travail ! (Si ce dernier est situé vraiment trop loin tu es pardonné(e)) Adieu les embouteillages et la galère pour se garer !

Si vous avez la chance d’avoir un réseau de transports en communs étoffé, pourquoi ne pas l’utiliser ? La carte de transport vous semble cher peut être ? Mais qu’en est-il des litres d’essence utilisés ? Munissez-vous d’une calculette et d’un bout de papier, il est temps de savoir quelles économies sont possibles ! Bus, train, métro, une solution qui te correspond existe sans doute !

Maîtres mots numéro 2 : Regrouper et organiser.

Tata Jeannette habite à 80 kilomètres, non loin de chez Pépé Roger. Ici, pas de deal possible, la voiture est indispensable. Mais tu peux tout à fait leur rendre visite le même jour, afin de limiter les déplacements et faire plaisir à tout le monde !

Témoignage personnel :

« Mes grands parents habitent non loin les uns des autres, à 40 minutes de chez moi. Dernièrement je suis allée rendre visite à mon grand père le matin pour « le café et la collation matinale »dirons-nous. A midi, c’était rendez-vous chez mère grand, pour un bon repas. L’après-midi ? Goûter chez mon autre grand-père. Je te l’accorde, en fin de journée tu n’as plus faim ! ».

Ce conseil s’applique aussi dans la vie quotidienne. Tu dois passer à la banque ? Pourquoi ne pas acheter des fruits et légumes frais chez le primeur qui est juste à côté ? Et pour ne rien oublier et ne pas multiplier les aller-retour, pense à faire une liste des choses dont tu as besoin ou que tu dois faire ! Ca permet de planifier et donc de se libérer l’esprit et ne pas perdre de temps.

Maître mot numéro 3 : Covoiturer.

C’est bon pour la planète, on fait des rencontres, des économies … que demander de plus ! Personnellement j’ai commencé à me mettre au covoiturage lorsque j’étais étudiante et que je n’avais pas le permis de conduire. Pour rentrer chez mes parents je devais prendre le train. Le billet de train Lille-Rouen ? 50 euros en moyenne. Et encore, à condition d’avoir la carte jeune pour avoir des réduction ! Carte qui coûte elle aussi 50 euros ! Prix d’un covoit’ Lille-Rouen ? 13 euros en moyenne… Côté conducteur, c’est le top aussi ! J’ai un jour eu le permis (ouuuh la grande fille !). Mais l’essence ça coûte cher et les trajets seules sont monotones… et OUI je suis une écolo qui n’aime pas quand sa voiture est vide et envois plein de CO2 dans l’air ! Alors ni une ni deux je me suis mise à proposer des trajets en tant que conductrice ! 337 euros ont déjà été reversé sur mon compte depuis que j’ai commencé. Et c’est sans compter toutes les économies que j’ai réalisé lorsque j’étais passagère et que je ne prenais pas le train ou lorsque j’ai réalisé des covoiturages avec la voiture de mon copain et donc son propre compte Blablacar ! ( Il a eu plus de 600 euros de reversés ! )

moins-utiliser-voiture

Dernièrement, je suis allée en covoit de Nieppe (dans le Nord) à Clermont-Ferrand. Grâce à mon covoit, je n’ai pas vu passer le temps honnêtement ! De la même manière j’ai déjà été de Lille à Nice, fait une centaine de trajet entre le Nord Pas-de-Calais et la Normandie ou été en Maine-et-Loire. Mes rencontres les plus marquantes ? Une animatrice de radio locale, un rider bmx passionné de films, un africain me contant la vie avec ses douze femmes, un anglais vivant en France depuis quelques années… Des rencontres éphémères, le temps d’un trajet, mais riche en échanges et en découvertes. C’est l’occasion de discuter avec des personnes que nous n’aurions jamais rencontré.

Maîtres mots numéro 4 : Consommation collaborative.

Ta voiture ne te sert pas tout le temps… pourquoi ne pas la partager? Certes elle ne sera pas en vacances mais pratiquer ce que l’on nomme l’autopartage, c’est aussi faire un geste éco-citoyen ! Le nombre de véhicules en circulation est diminué et l’utilisation de ton véhicule optimisée !

Je n’ai pas d’expérience personnelle à ce sujet pour le moment, mais pour toi j’ai mené l’enquête :

  • Koolicar : Ce site permet de partager ta voiture sans avoir à rencontrer les locataires, grâce à un système d’ouverture automatique installé gratuitement sur ton véhicule. Pratique ! Bien que personnellement, je sais que je préfère rencontrer les personnes.
  • Drivy : Le site qui a le plus de succès ! Un boitier peut être installé, comme pour Koolicar, mais il n’est pas obligatoire.
  • Ouicar : Ce site est moins connu que les deux précédents mais les locataires et propriétaires n’expriment que des avis positifs !

Si tu as déjà testé l’autopartage, que ce soit en tant que locataire ou proprio, n’hésite pas à nous donner ton témoignage dans les commentaires !

C’est normal de ne pas pouvoir tout faire, tout appliquer… Lire cet article et se renseigner sur les alternatives possibles, c’est déjà un premier pas ! A toi de trouver la ou les solutions qui te conviennent le mieux et d’adapter ces conseils à ta situation personnelle.

Si tu es ici, c’est que tu es conscient(e) de la pollution engendrée par nos modes de déplacements.

 

Alors, prêt(e) à agir avec moi ?
Ca tombe bien, le jeudi 22 septembre 2017, c’est la journée mondiale sans voiture !
A toi de jouer !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s